dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président Serbe convoque le Conseil pour la Sécurité Nationale

Belgrade (PL) Le président de Serbie, Tomislav Nikolic, a convoqué pour lundi une session du Conseil pour la Sécurité Nationale, en raison de nouvelles actions de la part des autorités du Kosovo qui menacent la paix et la sécurité régionale.

Dans un communiqué donné à ce sujet, il est évoqué le fait que le parlement kosovar a demandé, par l’intermédiaire de l’Union Européenne (UE), la suspension du dialogue Belgrade-Pristina à Bruxelles.

Il est également signalé la décision des autorités du Kosovo d’insister sur la création de façon illégale de l’Armée du Kosovo ; en dépit de l’opposition de la communauté internationale, est-il précisé.

La note de la présidence affirme qu’il est ainsi, consciemment et délibérément, porté atteinte à la paix et la stabilité dans la région.

Il est rappelé que durant les cinq dernières années, la politique du président et du premier ministre de Serbie a eu comme objectif d’assurer la paix et la stabilité, préconditions de base pour l’évolution et le développement du pays.

La déclaration se termine par l’annonce que « le Président de la République a décidé de convoquer une réunion du Conseil pour la Sécurité Nationale, avec l’objectif de prendre en considération, compte tenu des nouvelles circonstances, toutes les options pour préserver de la meilleur des manières ces valeurs ».

Dans un autre communiqué, Nikolic a salué la décision de la Cour Internationale de Justice de La Haye de débouter la requête de révision de la sentence au sujet de la demande de la Bosnie-Herzégovine contre la Serbie pour génocide.

Il a qualifié cette mesure de correcte car, dans le cas contraire, le fonctionnement de cette fédération comme État serait sérieusement menacé, et seraient rajoutées de nouvelles tensions avec la Serbie, inutiles pour tous et en tout moment.

Nikolic a rajouté que le maintien de la stabilité de la région est une valeur à laquelle la Serbie se consacre, et qu’elle espère donc le même comportement des autres pays et institutions.

mgt/rmh

EN CONTINU
notes connexes