mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le chancelier vénézuélien accuse l’UE de conspirer contre la démocratie de son pays

Caracas, 16 octobre (Prensa Latina) Le chancelier du Venezuela, Jorge Arreaza, a aujourd’hui de nouveau accusé l’Union Européenne, et des gouvernements alliés des États-Unis, de conspirer contre la volonté de son peuple, exprimée lors des élections régionales de la veille.

Le ministre des Relations Extérieures a mis en garde sur les manœuvres que préparent le bloc européen, et des États membres qui se plient à la politique d’ingérence du président Donald Trump, pour délégitimer le résultat du scrutin, lequel représente un succès contondant pour la Révolution bolivarienne.

« Comme nous l’avions annoncé vendredi, l’UE et certains de ses États membres (subordonnés à Trump) questionnent la volonté du peuple vénézuélien. Le plan perfide et désespéré conçu dans des capitales européennes quelques jours avant les élections pour attaquer notre démocratie est ainsi vérifié », s’est-il exprimé par le biais de son compte officiel sur le réseau social Twitter.

Il a d’autre part souligné que « le Venezuela compte sur une démocratie réelle, car le peuple peut librement choisir le projet politique de son pays ».

peo/jcm/lrd

EN CONTINU
notes connexes