samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ELN de Colombie dément les informations la liant avec le narco trafic

Bogotá, 23 juillet (Prensa Latina) L’Armée de Libération Nationale (ELN) de Colombie a démenti les affirmations diffusées par les autorités nationales selon lesquelles l’ELN serait liée au narcotrafic.

 » L’ELN se permet de clarifier et de contredire les affirmations mensongères que les médias et la presse officielle font circuler selon lesquelles l’ELN serait liée au phénomène du narcotrafic », a affirmé son dirigeant principal ,Nicolás Rodriguez Bautista (alias Gabineau).

« Voilà 30 ans que notre mouvement de guérilla s’est catégoriquement démarqué des narcotrafiquants. De plus, dans l’ELN, il existe une sévère discipline pour punir tout membre qui transgresserait le code de conduite que nous avons établi à ce sujet », a souligné Rodriguez dans une vidéo diffusée par les forces insurgées.

Déjà, en mai dernier, l’ELN avait publié un éditorial dans lequel elle faisait savoir qu’une  campagne médiatique se préparait sous les auspices des États-Unis, du Procureur Général et du Ministère de la Défense colombiens, le but étant de présenter l’ELN comme une organisation impliquée dans le trafic de la drogue.

En cette occasion, l’ELN rappelait qu’elle était « une organisation politico-militaire dont l’objectif était de rechercher des changements structuraux pour toute la population colombienne et, en particulier, pour la majorité des exclus et des classes les moins favorisées ».

Dans cette même déclaration, l’ELN réaffirmait ne rien avoir à faire avec le narcotrafic tout  en précisant qu’il était interdit à tous ses membres de s’impliquer dans la culture illicite de la drogue, dans le raffinement de celle-ci, dans le contrôle et la protection de son acheminement ou dans toute autre infrastructure liée à cette activité.

peo/jf/tpa

EN CONTINU
notes connexes