jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La disparition du président TranDai Quang est une grande perte pour le Vietnam

Par Marta Llanes

Hanoi, 1er octobre (Prensa Latina) Le Vietnam a subi une perte douloureuse avec le décès de son président, également membre du Bureau du Parti  Communiste, TranDai Quang qui s’est éteint à l’âge de 61 ans.

Quang avait été élu à cette charge le 2 avril 2016 par l’Assemblée Nationale et, jusqu’à sa disparition, il a brillamment assuré ses fonctions avec le haut sens du devoir qui le caractérisait.

Un rapport officiel du Bureau des Services de Santé pour les Hauts Fonctionnaires a annoncé qu’il s’était  éteint vendredi dernier à 10:05, heure locale, à l’Hôpital Militaire Central 108 à la suite d’une maladie grave non précisée.

Ces derniers temps, ses apparitions publiques s’étaient faites rares, ce qui avait fait circuler des rumeurs insistantes sur son état de santé.

Après plus d’un mois d’absence, il fit une réapparition dans les activités propres à son poste mais son aspect laissait supposer une santé devenue très précaire.

Tai Dai Quang naquit le 12 octobre 1956 et rejoignit les rangs du Parti Communiste du Vietnam (PCV) en  juillet 1980.

De juillet 1972 à octobre 1975, il étudia à l’École de Police Populaire et à celle de Langues Étrangères rattachée au Ministère de l’Intérieur (actuellement Ministère de la Sécurité Publique).

Entre octobre 1975 et juin 1897, il exerça les fonctions de membre du Département  de la Protection Politique I  et sous-chef du bureau professionnel du Département de la Protection Politique II, qui dépendait alors du Ministère de l’Intérieur.

De juin 1987 à juin 1990, il travailla comme chef du Personnel au Département de la Protection Politique II dépendant également du Ministère de l’intérieur.

De juin 1990 à septembre 1996, il fut sous-secrétaire du Comité du Parti et sous-directeur du Département du Personnel de la Sécurité du Ministère de l’Intérieur.

Puis, jusqu’en octobre 2000, il occupa diverses hautes responsabilités militaires et politiques au Ministère de la Sécurité Publique.

Ensuite, et jusqu’en avril 2006, il fut sous-secrétaire du Comité du Parti et sous-chef du Département de la Sécurité Générale, ces deux postes dépendant du Ministère de la Sécurité Publique. Il fut alors élevé au rang de général major et obtint le titre de Professeur Associé en 2003.

Entre avril 2006 et 2011, Quang fut membre du Comité Central du Parti Communiste Vietnamien et du Comité Permanent de la Sécurité Publique Centrale. En 2007, il fut promu lieutenant général et obtint le titre de Professeur en 2009.

De janvier à août 2011, il fut membre du Bureau Politique du PCV et du Comité Permanent du Comité Central du Parti ainsi que vice-ministre de la Sécurité Publique.

Entre août 2011 et mars 2016, il fut confirmé à son poste de membre du Bureau Politique et élu membre du Conseil de Sécurité Nationale  et de la Défense ainsi que secrétaire du Comité du Parti à la Sécurité Publique Centrale.

En 2011, il fut nommé ministre de la Sécurité Publique et promu, l’année suivante, au grade de général.

TranDai Quang a également été député de l’Assemblée Nationale, sous-directeur du Comité Directeur Central pour la Lutte Contre la Corruption et sous-directeur du Sous-Comité Central de Protection de la Politique Interne.

Dès les jours qui viennent, l’Assemblée Nationale convoquera une session spéciale pour élire le nouveau président du pays.

peo/tgl/asg

EN CONTINU
notes connexes