jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie dénonce l´ingérence du Parlement Européen dans les affaires internes du Venezuela

Moscou, 1er février (Prensa Latina) Le Conseil de la Fédération (Sénat russe) a qualifié, et dénoncé, d´ingérence dans les affaires internes du Venezuela la reconnaissance par le Parlement Européen d´un député d´opposition vénézuélien comme président en charge du pays.

« Nous sommes en face d´un évident acte de pression extérieure sur les affaires internes d´un État souverain », a déclaré le chef du comité sénatorial russe des Relations Internationales, Konstanin Kosachov.

Avec 439 votes en faveur, et 104 contre, la chambre européenne a montré une clair ingérence dans les affaires internes du Venezuela en appelant, de plus, les pays de l´Union Européenne (UE) à soutenir cette décision.

Puis il a souligné que « le soutien à un opposant qui s´est autoproclamé président en charge, en totale violation de la Constitution du Venezuela, n´est pas un acte de soutien à la démocratie ou aux droits de l´Homme, mais une ingérence dans les affaires internes d´un pays souverain ».

Kosachov a qualifié d´acte ne respectant pas les réalités politiques étrangères, et de grossière pression, l´ultimatum présentée par l´UE au Venezuela pour réaliser des élections dans huit jours, condition pour éviter la reconnaissance de Juan Guaido par ce bloc.

« Le monde est divisé entre ceux qui soutiennent le droit des peuples et des États à décider eux-mêmes de leur destin, puis ceux qui possèdent la « vérité absolue » et enseignent aux autres quel système politique et quels dirigeants ils doivent avoir », a déclaré le sénateur russe.

peo/rgh/to

EN CONTINU
notes connexes