mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les étasuniens arrêtés à Haïti ne seront pas inculpés

Port au Prince, 21 février (Prensa Latina) Les cinq étasuniens arrêtés à Haïti pour possessions illégales d´armes et association criminelle, et ensuite extradés vers leur pays natal, ne seront pas inculpés, selon des rapports arrivés dans cette capitale.

Le groupe qui comprenait cinq nord-américains, deux serbes et un haïtien, a été détenu dimanche dernier aux abords de la Banque de la République d´Haïti, et qui, selon le rapport initial de la police, prétendait braquer l´institution financière.

Hier, les individus de nationalité nord-américaine ont été extradés vers les États-Unis dans un vol régulier d´American Airlines, et cela sans aucun dispositif particulier de sécurité.

Selon des sources fédérales citées par des médias, les détenus ne seront pas accusés pénalement, mais ont été interrogés, et ont précisé que leur mission dans la nation caribéenne était de fournir une sécurité privée à un « homme d´affaire » proche du gouvernement d´Haïti.

La détention du groupe a provoqué des remous dans le pays, et le premier ministre, Jean Henry Céant, a qualifié ces personnes de mercenaires assassins, puis a assuré qu´ils tentaient de contrôler le bureau du chef du Gouvernement et du siège du Parlement.

Au moment de son arrestation le groupe voyageait dans deux véhicules non immatriculés et se trouvait en possessions de plusieurs mitraillettes, pistolets, gilets pare-balles, de drones et de téléphones-satellite, parmi d´autres équipements de pointe.

Des cinq nord-américains détenus, trois sont des ex-militaires des États-Unis, et un quatrième travaillait comme sous-traitant fédéral pour l´administration de Washington.

Ce jeudi, les porte-paroles de Céant et du chef de l´Exécutif, Jovenel Moise, ont assuré qu´ils n´avaient pas connaissance de l´extradition des détenus ; pourtant accompagnés de diplomates étasuniens à l´aéroport Tossaint Louverture de cette capitale lors de leur sortie du pays.

peo/agp/ane

EN CONTINU
notes connexes