dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Miguel Diaz-Canel affirme que la politique extérieure de Cuba est garantie

La Havane, 20 mars (Prensa latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a affirmé lundi que la continuité de la politique extérieure de l´île est garantie, puis a appelé à défendre l´héritage de Fidel Castro en matière diplomatique.

Selon un reportage de la télévision nationale, lors du bilan du Ministère des Relations Extérieures (Minrex) de Cuba, le chef d´État a plaidé pour respecter l´engagement de développer une politique extérieure indépendante, anti-impérialiste et contre-hégémonique.

Il a ainsi souligné l´importance de la présence au sein de cette politique du sujet des relations de Cuba avec les États-Unis, tout comme ceux de l´amitié, la solidarité internationale, la sécurité et la paix mondiale.

Selon Diaz-Canel, le changement générationnel qui est en cours dans le pays sous la direction du Parti et de son premier secrétaire, Raul Castro, ne peut donner à penser qu´il va y avoir un changement dans la politique extérieure de la nation caribéenne.

« La politique extérieure de la Révolution cubaine reste la même, et le restera, et cela signifie que nous représentons la continuité », a-t-il manifesté.

Selon le reportage de télévision, le président cubain a rappelé que la situation internationale requiert de cadres hautement qualifiés, caractérisés par l´honnêteté et l´inquiétude révolutionnaire, tout en appelant à renforcer le travail en équipe, la communication sociale et la présence sur les réseaux sociaux.

Lors de la rencontre, à laquelle a assisté le titulaire du Minrex, Bruno Rodriguez, ont été examinés les principaux événements impliquant la politique extérieure cubaine en 2018, ses projections pour 2019, puis il a été appelé à agir avec fermeté, professionnalité et intelligence.

Il y a été indiqué qu´en 2018 Cuba a continué ces actions en faveur de la paix, la solidarité et la promotion de relations économiquement plus justes pour les pays en développement.

Lors de ce bilan du Minrex, a été soulignée la nouvelle victoire historique devant l´ONU face à l´embargo économique, commercial et financier imposé par le Gouvernement de Washington sur Cuba depuis près de six décennies, lors de laquelle seulement deux pays (les États-Unis et Israël) se sont opposés à la levée de ces injustes sanctions.

peo/agp/ybv

EN CONTINU
notes connexes