vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Tôt ou tard, le Golan reviendra à la Syrie, affirme le ministre des Affaires Étrangères syrien

Damas, 26 mars (Prensa Latina)  » Tôt ou tard, le Golan redeviendra un territoire syrien. C’est le ferme désir de ses habitants, du peuple syrien et de ses Forces Armées », a affirmé le ministre des Affaires Étrangères et des Expatriés, Walid Al Moeallem, dans une déclaration faite à la télévision nationale.

« Cette décision des États-Unis ne fera qu’isoler Washington davantage. Une fois encore, le président Donald Trump et son administration prouvent qu’ils sont un facteur de déstabilisation dans la région », a ajouté le ministre.

« Personne ne peut prédire ce que trame ce pirate qui s’arroge le droit d’offrir en cadeau à d’autres pays des territoires qui ne lui appartiennent pas », s’est indigné Walid Al Moeallem, qui est également vice-président de Syrie.

Les réactions internationales de rejet à la décision de Trump reflètent à la fois l’opinion publique et l’inquiétude face au non-respect des résolutions prises par l’ONU, confirmant ainsi l’isolement dans lequel se trouvent les États-Unis, y compris parmi ses alliés européens.

peo/oda/pgh

EN CONTINU
notes connexes