mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba est considéré comme un allié indispensable pour le multilatéralisme

La Havane, 5 avril (Prensa latina) « Cuba est un allié indispensable et stratégique pour renforcer le système multilatéral », a affirmé dans cette capitale la présidente de l´Assemblée Générale des Nations Unies, Maria Fernanda Espinosa.

« Nous reconnaissons le rôle de Cuba en des moments si complexes, lesquels provoquent un défi pour la paix mondiale et la nécessité d´un ordre multipolaire plus juste et équitable », a souligné Espinosa après avoir été reçue au siège de la Chancellerie par le ministre des Relations Extérieures de Cuba, Bruno Rodriguez.

« Notre organisation remercie Cuba pour son rôle si vital et dynamique lors des travaux de l´assemblée, ainsi que dans tout le système en général de l´organisme », a-t-elle signalé en détaillant l´engagement de la nation antillaise au sein de l´Organisation des Nations Unies.

« Ma présence ici est une reconnaissance du rôle fondamental qu´a eu Cuba dans le renforcement du système multilatéral grâce à son apport constructif lors des processus de prise de décision », a-t-elle souligné.

Puis Espinosa a rappelé le rôle de leadership de Cuba au sein du Mouvement des Pays Non Alignés, ainsi que dans l´agenda de la diplomatie pour la paix et le développement, avant de préciser que l´île est « l´un des pays référence dans le respect et la mise en place de l´Agenda 2030 et du développement durable ».

Le chef de la diplomatie insulaire lui a exprimé que sa visite servira pour qu´elle puisse confirmer l´engagement de Cuba concernant le multilatéralisme.

« Nous continuerons de participer de manière constructive et active, comme jusqu´à maintenant, dans les travaux de l´assemblée lors de votre présidence, et ce dans une conjoncture internationale que nous sentons de plus en plus difficile et dangereuse », a signalé le chancelier.

« Nous soutiendrons le renforcement des Nations Unies, ainsi que sa réforme, en particulier les changements plus que nécessaires au sein du Conseil de Sécurité », a indiqué le ministre.

Bruno Rodriguez a conclu en manifestant que « nous continuerons de travailler ensemble pour un ordre international plus juste, démocratique, équitable, la coopération internationale et le dialogue, qui est l´unique voie pour la solution des problèmes de l´humanité ».

peo/mv/joe

EN CONTINU
notes connexes