jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´opposant vénézuélien Leopoldo Lopez se trouve dans l´ambassade d´Espagne en qualité d´ »hôte »

Madrid, 2 mai (Prensa latina) Le Gouvernement d´Espagne a aujourd´hui affirmé que le dirigeant vénézuélien d´opposition Leopoldo Lopez, réfugié dans son ambassade à Caracas, s´y trouve en qualité d´ « hôte » et non sous le statut de l´asile politique.

Le ministre espagnol des Affaires Étrangères, Josep Borrell, l´a confirmé à la presse lors de déclarations durant sa visite actuelle en Jordanie.

Selon les versions des journaux diffusées ici , Borell a exprimé que « Monsieur Lopez ne se trouve pas dans l´ambassade en tant que réfugié mais simplement comme un hôte, et ce jusqu´à ce que s´éclaircissent démarches à suivre ».

Il a insisté sur le fait que l´opposant n´a pas formulé de demande d´asile car « il devrait le faire depuis le territoire espagnol ».

« Selon notre législation, les demandes d´asile doivent être formulées sur le territoire espagnol, donc Monsieur Lopez n´a pas le statut de réfugié », a souligné le chef de la diplomatie de ce pays européen.

L´Espagne a ratifié la veille que Lopez, l´un des auteurs de la tentative frustrée de coup d´État perpétrée mardi dernier dans le pays sud-américain, se trouve avec sa famille au sein de la légation de Madrid à Caracas.

« Face aux informations contradictoires, nous confirmons de nouveau depuis le Gouvernement que le leader d´opposition Leopoldo Lopez, avec sa femme et sa fille, se trouvent dans la résidence de l´ambassadeur d´Espagne à Caracas », a-t-il été précisé depuis le Palais de la Moncloa (siège de l´Exécutif espagnol).

Lors d´une allocution, le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a dénoncé le fait que les auteurs matériels de la tentative de coup d´État sont recherchés par la justice et se réfugient dans différents sièges diplomatiques.

Maduro a assuré que les responsables politiques de l´extrême-droite, « promoteurs de cette aventure de coup d´État, qui courent d´ambassade en ambassade, fuient après avoir soumis tout un pays à l´angoisse et l´incertitude ».

Leopoldo Lopez accomplissait une peine, sous le bénéfice de l´assignation à résidence depuis 2017, après avoir été condamné pour les délits d´incitation au désordre public et association de malfaiteurs lors des faits de violence politique de 2014.

Le Ministère Public vénézuélien a annoncé que Leopoldo Lopez était recherché par la justice pour avoir entre autre enfreint son assignation à domicile.

peo/rgh/edu

EN CONTINU
notes connexes