lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Libye: le maréchal Haftar bombarde l’aéroport international de Tripoli

Tripoli, 7 juin ( Prensa Latina). On apprend aujourd’hui que les forces du maréchal Khalifa Haftar, qui depuis plus de deux mois tentent de pénétrer dans la capitale libyenne ont bombardé l’Aéroport de Mitiga qui était l’unique aéroport encore en fonction à Tripoli.

Selon le Bureau d’Information du Conseil de la Présidence (PC) de Libye, un drone appartenant aux forces aériennes du maréchal Haftar, soutenu par les Émirats Arabes Unis, a bombardé l’aéroport ce jeudi.

Un représentant de l’aéroport a déclaré que cette attaque aérienne avait seulement détruit un vieux MiG qui se trouvait dans la partie militaire de l’aéroport mais qu’aucun vol commercial n’avait été affecté.

Quelques heures plus tard, les avions de combat de Haftar ont bombardé un hôpital de campagne dans la région de Swani, au sud de Tripoli blessant quelques médecins et infirmières.

Une troisième attaque aérienne à eu lieu contre le Club Équestre Joudaim, au nord-ouest de la ville de Zawiya, a fait savoir le Conseil de la Présidence (PC).

D’après le bureau des Nations Unies à Tripoli pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA), le nombre de morts dans la capitale depuis le début du conflit dépasse déjà le chiffre de 600, parmi lesquels plus de 160 civils.

Les combats ont débuté le 4 avril, quand Haftar a donné l’ordre à la dénommée « Armée Nationale Libyenne » de marcher sur Tripoli. Depuis lors, les affrontements font rage au sud de la capitale entre les forces du maréchal Haftar et l’Armée fidèle au Conseil de la Présidence (PC), seul gouvernement reconnu par l’ONU.

peo/mem/Novo

EN CONTINU
notes connexes