jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´Ébola fait plus de 1500 morts à l’est du Congo

Kinshasa, 25 juin (Prensa Latina) Selon les informations publiées hier sur le compte Twitter du Ministère de la Santé, la maladie d’Ébola a déjà fait mille 506 morts dans la République Démocratique du Congo.

Ces chiffres, qui datent du 22 juin, font état de deux mille 239 cas depuis le déclenchement de l’épidémie, le 1er août de l’année dernière dans une localité du Kivu Nord à l’est du pays, l’épidémie s’étant ensuite propagée dans province voisine de l’Ituri.

Rien que pour la journée de samedi dernier, on relève 13 nouveaux cas et neuf décès, dont cinq dans des communautés, ce qui fait craindre aux autorités que certaines des personnes infectées échappent à leur contrôle.

Vendredi et samedi derniers, le ministre de la Santé, OlyLlunga, a visité la ville de Bunin (capitale de l’Ituri) pour évaluer l’efficacité des mécanismes de protection mis en place après qu’un malade venant de l’extérieur de la ville ait été déclaré.

« C’est une chose de mettre en pratique des mesures de santé et une autre de les voir adoptées par toute la population”, a déclaré le ministre.

On attend encore les résultats d’analyse de sang de 276 cas susceptibles d’avoir été contaminés par cette maladie, très souvent mortelle, et qui se transmet par contact avec les fluides de personnes ou d’animaux infectés.

Cette nouvelle épidémie est la plus mortelle que le pays ait connue depuis 1976. Seule celle ayant frappé l’Afrique occidentale (Guinée, Sierra Leone et Liberia) entre 2013 et 2015 -et qui fut la plus grave- a fait davantage de victimes (plus de 11 mille morts).

peo/tgj/ro

EN CONTINU
notes connexes