samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Bolsonaro doit expliquer l’accusation de meurtre contre l´ex-présidente

Brasilia, 6 août (Prensa Latina) Un juge brésilien a donné au président Jair Bolsonaro un délai de 15 jours pour clarifier ses insinuations selon lesquelles l’ex-mandataire Dilma Rousseff est impliquée dans l’assassinat d’un militaire étasunien, a-t-on appris hier.

‘J’ai établi, dans cette ligne, la notification à son excellence le président de la République, Jair Messias Bolsonaro, afin qu´il réponde à la présente interpellation dans un délai de 15 jours’, a indiqué la juge Rosa Weber, de la Cour Suprême Fédérale, dans sa décision donnant suite à la requête présentée par la défense de Rousseff.

L’homme politique d’extrême droite a suggéré en mai lors d’une remise d’un prix à Dallas, aux États-Unis, que l’ancienne présidente (2011-2016) ait peut-être participé à des actions armées pendant la dictature militaire qui auraient entraîné la mort du capitaine de l’armée étasunienne Charles Chandler en 1968.

‘Celle qui occupait jusqu´à peu le gouvernement avait dans son histoire ses mains tachées de sang dans la lutte armée, tuant même un capitaine’, avait déclaré le président brésilien à cette occasion, en référence évidente à Rousseff.

C’est la deuxième fois en moins d’une semaine que la Cour Suprême donne un délai à Bolsonaro pour expliquer des déclarations controversées.

Récemment, le ministre Luís Roberto Barroso a accordé 15 jours au chef de l’État, s’il le souhaite, pour faire la lumière sur le décès du prisonnier politique disparu et membre du groupe d’Action Populaire (AP) Fernando Augusto de Santa Cruz Oliveira, père du titulaire du Collège des Avocats du Brésil (OAB), Felipe de Santa Cruz.

Sans mesurer les conséquences et le verbe mordant, Bolsonaro a présenté une version de la mort du fonctionnaire qui contredit des informations officielles.

Peo/acl/ocs

EN CONTINU
notes connexes