mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plainte contre les États-Unis et l’Allemagne pour ingérence en Russie

Moscou, 6 août (Prensa Latina) La Russie présentera des requêtes à l’Allemagne et aux États-Unis pour leur ingérence dans les affaires intérieures de ce pays, après l’attitude adoptée par les ambassades de ces nations, lors des manifestations illégales, a indiqué une source officielle.

La chancellerie transmettra au pouvoir des États-Unis et de l’Allemagne des informations sur la manière dont ses diplomates et ses médias s’immiscent dans les affaires intérieures de cette nation, au sujet de manifestations non autorisées dans cette capitale.

« Nous connaissons les démarches de l’ambassade nord-américaine, activement impliquée dans la préparation de la démonstration, tant en format fermé (secret) qu´ouvert », a déclaré la porte-parole de la chancellerie Maria Zajarova à la chaîne d’État Rossia-1.

La porte-parole a déclaré que le format fermé se référerait à un autre moment, et qu´elle ne donnait que la version ouverte, dans laquelle l’ambassade des États-Unis a publié un itinéraire détaillé de la marche d’opposition et a toujours appelé à y participer.

Elle a rappelé que 90 % des informations communiquées par la mission diplomatique des États-Unis au sujet des protestations étaient liées à des appels à la manifestation d’opposition.

Zajarova a déclaré que la chaîne de télévision allemande Deutsche Welle (DW) avait appelé les moscovites à réaliser des démonstrations dans le centre de la ville. ‘Moscou, sortez dans la rue’, a signalé la chaîne à plusieurs reprises.

« Une chaîne comme DW, financée par l’État allemand, a participé à la campagne de mobilisation de l’opposition devant le Parlement, organisée au centre de la capitale », a souligné la porte-parole.

Puis elle a affirmé que l’ambassade des États-Unis a été très active, après avoir été informée des conséquences de la marche de protestation, y compris par des critiques de la police.

« La France s’est également ralliée à la critique contre Moscou pour les actions de la police concernant le maintien de l’ordre ; critique d’un pays qui, depuis plusieurs mois, teste sur ses citoyens tous les moyens pour réprimer les manifestants », a déclaré le porte-parole.

« Les dirigeants étasuniens seront très surpris d’apprendre que leurs diplomates et leurs médias s’immiscent dans les affaires intérieures de la Russie, accusée par Washington d’ingérence dans le processus électoral nord-américain », a commenté Zajarova.

Peo/oda/to

EN CONTINU
notes connexes