samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des mesures pour faire face à la chaleur seront prises pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Lausanne, Suisse, 4 octobre (Prensa Latina) Les organisateurs des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 prendront différentes mesures pour faire face à la chaleur, avec le soutien des différentes fédérations sportives, a révélé hier le Comité International Olympique (COI).

Selon le président du CIO, l’Allemand Thomas Bach, les dirigeants japonais ont envoyé un questionnaire aux fédérations pour voir quelles mesures prendre pour contrer les températures élevées lors des compétitions.

‘Une partie de la discussion (hier au Comité exécutif du CIO) a porté sur les contre-mesures face à la chaleur, étant donné ce que nous avons vu à Doha il y a quelques jours’, a déclaré la direction pour évoquer les conditions météorologiques difficiles dans lesquelles se dispute le mondiale d’athlétisme au Qatar.

Avec une humidité étouffante et des températures au cours de la journée autour de 38 degrés Celsius, le climat de Doha concentre les discussions des athlètes et des dirigeants dans le pays du golfe Persique.

C’est pourquoi les épreuves du marathon et de marche ont commencé vers minuit dans le but de minimiser les effets de la chaleur.

‘Tokyo 2020 nous a informés qu’ils avaient contacté chaque fédération internationale pour remplir un questionnaire spécial sur les contre-mesures face à la chaleur’, a déclaré Bach, qui a ajouté que les questions avaient été envoyées avant la juste universelle qatarienne, prévue jusqu’au dimanche prochain.

‘Cela montre la détermination du comité d’organisation à aborder cette question. Je suis sûr que l’IAAF (Association Internationale des Fédérations d’Athlétisme) partagera son expérience à Doha’, a-t-il ajouté.

Les températures dans la capitale japonaise en juillet et août, lorsque la ville accueillera les Jeux Olympiques et Paralympiques, dépassent traditionnellement les 30 degrés Celsius, avec une humidité élevée qui augmentera l’inconfort des sportifs.

peo/Jha/am

EN CONTINU
notes connexes