samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’armée iraquienne s´oppose à la présence de militaires étasuniens

Bagdad, 22 octobre (Prensa Latina) L’armée irakienne a rejeté aujourd’hui la présence d’un plus grand nombre de militaires étasuniens dans le pays, après l’entrée des forces du Pentagone en provenance de Syrie.

« Ils ne peuvent être que de passage », précise un communiqué des forces armées irakiennes.

Cette déclaration est en contradiction avec le Pentagone qui aspire à maintenir environ mille soldats dans l’ouest de l’Irak pour poursuivre la campagne contre l’État Islamique.

« Toutes les forces étasuniennes qui se sont retirées de Syrie ont reçu l’autorisation d’entrer dans la région autonome du Kurdistan iraquien, pour ensuite quitter le pays. Ils ne peuvent pas rester ici », indique la note du commandement militaire de l’Irak.

Le secrétaire étasunien à la Défense, Mark Esper, a affirmé que l’objectif de Washington n’était pas de maintenir des troupes dans la nation arabe.

Toutefois, il n’a pas donné de détails sur la durée de leur séjour en Iraq et a annoncé qu’il rencontrerait son homologue iraquien demain.

Les militaires nord-américains viendraient s’ajouter aux plus de cinq mille qui se trouvent déjà dans le pays arabe, pour des activités de formation, de conseil et d’appui à la lutte contre l’État Islamique.

peo/mv/arc

EN CONTINU
notes connexes