jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plus de 200 footballeurs argentins soutiennent les Fernandez

Buenos Aires, 24 octobre (Prensa Latina) Plus de 200 footballeurs argentins ont diffusé aujourd’hui un document exprimant leur soutien à la formule présidentielle dirigée par Alberto et Cristina Fernández du Frente de Todos (Front de Tous).

72 heures avant de se rendre aux urnes, des visages connus du dénommé « sport roi » de ce pays, des anciens footballeurs et entraîneurs, ont paraphé un document intitulé « Le Football avec Tous », dans lequel ils indiquent que dimanche prochain sera « un match fondamental pour le destin de notre patrie ».

‘En tant qu’hommes et femmes liés au monde du football, nous sommes habitués à mettre le corps en avant pour nos convictions, et cette fois-ci nous ne voulons pas que ce soit l’exception’, annoncent les footballeurs, qui soulignent que en cette occasion, ils veulent laisser un précédent ineffaçable pour que le football cesse de regarder de côté ce qui se passe dans la société.

Ils soulignent qu’ils misent sur la construction d’un football populaire, féministe et non sexiste qui soit construit dans une perspective des droits de l’Homme et loin de toute forme de violence. Nous sommes convaincus que cela ne sera possible que dans le cadre d’un gouvernement régi par les mêmes valeurs, affirme le document.

En critiquant directement le gouvernement actuel, ils soulignent qu’au « lieu de cela, ces quatre dernières années, nous avons assisté à un processus qui a avancé contre le football en tant qu’élément central de la culture populaire en Argentine, par exemple, en supprimant l’accès à la diffusion gratuite des matchs du tournoi local ».

Nous vivons dans un climat régional où des peuples frères tournent systématiquement le dos au néolibéralisme, aussi bien dans les rues que dans les urnes, dont au Chili et en Équateur, et lors des élections primaires du 11 août dernier en Argentine. Il s´agit d´une révolte sociale qui comprend que de ce type de politiques nous ne pouvons que recueillir la pauvreté et la faim, souligne la missive.

Les footballeurs signataires indiquent qu’il est temps de « commencer à s’engager sur la voie complexe de la reconstruction de notre patrie, une fois de plus », et précisent être « prêts à nous engager et à travailler, mais en jouant pour un projet où l’intérêt collectif prime ».

« Nous pensons que cette proposition est celle d’Alberto Fernández et de Cristina Fernández, et nous allons les accompagner le 27 octobre prochain. Pour que le soleil se lève à nouveau en Argentine », conclut le texte.

peo/mgt/may

EN CONTINU
notes connexes