dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Colombie appelle à plus de mobilisation contre les politiques gouvernementales

Bogota, 25 novembre (Prensa Latina) Après quatre jours consécutifs de protestations, la Centrale Unitaire des Travailleurs (CUT) de Colombie a appelé aujourd’hui à la poursuite des mobilisations contre les politiques du gouvernement, pour la vie et la paix.

Après le succès de la grève nationale du 21 novembre, le gouvernement d’Ivan Duque n’a résolu aucun des motifs de cette mobilisation et la police nationale continue de faire un usage disproportionné de la force contre les manifestants et la population en général, a souligné la CUT, l’un des organisateurs de cette manifestation massive.

Tout aussi grave est la tentative odieuse de semer la panique parmi les citoyens par des actes de vandalisme d’origine douteuse, qui doivent tous faire l’objet d’une enquête de la part du Bureau du Procureur, du Ministère Public et d’autres organismes de contrôle pour savoir qu´elles ont été les directives du gouvernement national et des forces armées sur ces faits, a indiqué la CUT.

Selon la CUT, « les organisateurs de la protestation nationale ont été cohérents pendant toute la manifestation en disqualifiant la violence, isolant et dénonçant ceux qui commettent des actes de vandalisme; ce qui nous donne plus de pouvoir pour condamner le traitement répressif et intimidant que le gouvernement du président Duque a imposé à cette foule pacifique ».

La force de la grève du 21 novembre et les raisons invoquées pour sa réalisation ont permis à de nombreux secteurs de la population de continuer à se manifester à travers les extraordinaires concert populaire de casseroles, et autres façons créatives et pacifiques de protester, a souligné l´entité.

La CUT a également souligné que les organisateurs de la protestation soutiennent ces actions et invitent à les associer à la grande marche organisée ce lundi dans toute la Colombie dans le cadre de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Cette organisation a précisé qu’aujourd’hui est également prévu un grand raid national dans les collèges et les écoles publiques, convoqué par la Fédération Colombienne des Travailleurs de l’Éducation, « à laquelle nous nous joindrons tous de l’endroit où nous nous trouverons ».

Elle a également précisé que les autres tâches qui découleront de la réunion du Comité National de Protestation mardi prochain seraient menées à bien.

La réunion de ce comité conviendra de la délégation et des termes du dialogue que le président Duque convoquera éventuellement, selon ce qu´il a déclaré dans son allocution télévisée.

Peo/tgj/mfb

EN CONTINU
notes connexes