jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le secrétaire à la Culture du Brésil révoqué pour discours nazi

Brasilia, 17 janvier (Prensa Latina) Le président brésilien JairBolsonaro a décidé de destituer le secrétaire à la Culture, Roberto Alvim, après qu´il ait diffusé une vidéo dans laquelle il paraphrase le ministre de la Propagande du régime nazi, Jospeh Goebbels, confirme la presse aujourd’hui.

Alvim a publié jeudi une vidéo dans laquelle il utilisait des phrases similaires à celles utilisées par Goebbels, un antisémite radical et un des idéologues du nazisme.

Pour le ministre, « l’art brésilien de la prochaine décennie sera héroïque. Il sera doté d’une grande capacité d’implication émotionnelle et sera tout aussi impératif, car il sera profondément lié aux aspirations urgentes de notre peuple, ou alors il ne sera rien », souligne-t-il.

Ces mots sont très semblables à un discours prononcé par Goebbels le 8 mai 1933 à l’hôtel Kaiserhof à Berlin : ‘L’art allemand de la prochaine décennie sera héroïque, sera très romantique, objectif et exempt de sentimentalité, il sera national (…), et tout aussi impératif (…), ou sinon il ne sera rien’.

Transmis sur un réseau social, le discours d’Alvim a été fait pour annoncer un concours de projets d’art et a eu un fort impact sur les médias artistiques et politiques.

Les présidents DaviAlcolumbre du Sénat et Rodrigo Maia de la Chambre des Députés ont demandé la démission immédiate du secrétaire.

Alvim a déclaré ce matin dans un post Facebook que la similitude entre les expressions n’est qu’une phrase de mon discours où il y a une coïncidence rhétorique.

Le Parti des Travailleurs estime quant à lui qu’Alvim« a franchi toutes les limites. Il a utilisé la musique préférée d’Hitler dans son discours et a copié des extraits du discours du nazi de Goebbels ».

peo/agp/ocs

EN CONTINU
notes connexes