mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU ferme un centre de réfugiés en Libye en raison des hostilités

Genève, 30 janvier (Prensa Latina) Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé aujourd’hui la fermeture de ses opérations au sein du centre d’évacuation des réfugiés de Tripoli, la capitale libyenne, en raison de l’intensification des hostilités dans le pays.

Un communiqué de cette agence des Nations Unies a indiqué que la décision avait été prise après avoir appris que la police et l’armée libyennes effectuaient des exercices de formation à proximité du camp.

Le camp qui hébergeait des réfugiés et des demandeurs d’asile a été fermé car le HCR craint de ne pas pouvoir assurer la protection de ceux qui travaillent et vivent dans cette installation.

Le chef de la mission du HCR en Libye, Jean-Paul Cavalieri, a déclaré dans un communiqué qu’il craignait que la zone ne devienne une cible militaire, ce qui accroîtrait les risques pour les réfugiés, les demandeurs d’asile et les civils.

Les réfugiés du centre, qui depuis 2018 a facilité l’évacuation de 1.700 personnes, seront évacués vers des installations plus sûres.

peo/jha/mml

EN CONTINU
notes connexes