jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Condamnation d’un citoyen d’origine cubaine pour trafic illégal de joueurs de baseball

Miami, États-Unis, 31 janvier (Prensa Latina) Un tribunal fédéral de cette ville a condamné Tomas Vélez, d’origine cubaine, à quatre ans et neuf mois de prison pour avoir opéré un réseau clandestin de trafiquants de joueurs de baseball de l’île vers les États-Unis, a aujourd’hui divulgué la presse.

Une enquête approfondie menée par le Bureau du contrôle de l’immigration et des douanes a établi que l’accusé appartenait à une organisation criminelle, d’au moins cinq personnes, qui faisait voyager des joueurs cubains à travers le Mexiqu, pour entrer sur le territoire étasunien et ainsi pouvoir jouer dans les Grandes Ligues de Baseball (MLB).

Les trafiquants opéraient à Miami, au Mexique, ainsi qu’en République Dominicaine et en Haïti de 2013 à 2018, et les sportifs ont accepté de payer aux contrebandiers 20 % de leur futur contrat au sein des MLB en échange de leurs services.

Arrêté en juin dernier, Vélez, âgé de 45 ans, a plaidé coupable et reconnu avoir reçu de l’argent des migrants.

Une opération dirigée par la marine mexicaine et la police d’État préventive a permis d’arrêter le Cubain au restaurant Mar Azul de Puerto Juárez.

Au moment de la capture, il portait un pistolet de calibre 380 mm, avec un chargeur modifié et neuf cartouches de même calibre et sept d’une autre arme, selon le rapport de police.

Il a ensuite été envoyé aux États-Unis à la demande des autorités pour être jugé pour les crimes susmentionnés.

En outre, le ministère public étasunien a annoncé cette semaine la condamnation de George Ferrer à neuf ans de prison pour avoir dirigé un réseau de trafic de migrants cubains aux États-Unis et extorqué de l’argent à leurs proches en Floride pour les libérer.

Ferrer a été condamné par la juge fédérale Marcia Cooke dans le cadre d’une enquête sur la contrebande de migrants à travers la frontière entre les États-Unis et le Mexique, opérant notamment depuis Miami.

peo/acl/am

EN CONTINU
notes connexes