mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les États-Unis représentent une grave menace pour l’Amérique Latine, assure le chancelier cubain

La Havane, 31 janvier (Prensa Latina) Le ministre des Affaires Étrangères de Cuba, Bruno Rodriguez, a déclaré hier que les États-Unis constituent une grave menace pour l’Amérique Latine et les Caraïbes.

‘Le témoignage du chef du commandement sud des États-Unis (Craig Faller) au comité des services armés du Sénat confirme la grave menace que ce pays représente pour l’Amérique Latine’, a écrit Rodriguez sur son compte Twitter @BrunoRguezP.

Il a ensuite estimé que la récente agression au titre de la doctrine Monroe (datant de 1823) était à l’origine de conflits, de répression et de souffrances.

Faller a déclaré ce jeudi devant ledit comité de la Chambre Haute que la Russie, la Chine et Cuba soutiennent le gouvernement de Nicolas Maduro au Venezuela, que Washington tente de renverser par tous les moyens.

Décrivant le cercle vicieux de l’instabilité dans la région, le commandant militaire a appelé à garantir une présence militaire correcte, ciblée et persistante avec l’appui de ses alliés dans la région.

Dans un autre tweet, le chef de la diplomatie cubaine a réaffirmé l’attachement de son pays au respect du droit international humanitaire à une époque où les armes sont de plus en plus meurtrières et destructrices.

Il a également regretté l’apparition de nouveaux acteurs dans les conflits, la prolifération des guerres non conventionnelles et la persistance de graves violations du droit international humanitaire.

peo/mv/ro

EN CONTINU
notes connexes