lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Nicaragua, d´ ‘écoles cadavres’ à une éducation d’excellence

Londres, 3 février (Prensa Latina) Treize ans après le retour au pouvoir du Front Sandiniste, le Nicaragua s’apprête aujourd’hui à entamer une nouvelle année scolaire visant à assurer une éducation de qualité et à effacer les séquelles laissées par les gouvernements néolibéraux.

Le 3 février, nous ouvrons avec plus de 10 mille écoles publiques, environ 57 mille enseignants et 1 million 800 mille étudiants, a déclaré la ministre de l’Éducation de ce pays d’Amérique Centrale, Miriam Ráudez, lors de déclarations à Prensa Latina.

Selon la fonctionnaire, qui a participé au récent Forum mondial sur l’éducation à Londres, après le triomphe électoral du Front sandiniste de libération nationale (FSLN) en novembre 2006, le nouveau gouvernement dirigé par le président Daniel Ortega a hérité d’un système éducatif détérioré.

En 2007, après 16 ans d´exécutifs néolibéraux, nous avons repris des écoles cadavres, mais nous avons travaillé pour garantir tout l’équipement nécessaire et pour moderniser tout le système éducatif, a-t-elle ajouté.

Ráudez a expliqué à Prensa Latina qu’à partir de cette année scolaire, son ministère lancera le plan de travail 2020, axé sur la qualité, l’équité et la couverture.

De ces trois axes, a-t-elle expliqué, découlent 18 lignes d’action qui concernent la formation des enseignants, la mise à niveau, l’infrastructure scolaire, l’art, la culture et les traditions, le développement des compétences socio-émotionnelles et l’enseignement de la langue anglaise à partir de la troisième année.

Notant que tous les enseignants du primaire et du secondaire avaient reçu une formation pédagogique, Ráudez a indiqué que le secteur de la technologie en tant qu’appui à l’enseignement avait également fait un grand pas en avant.

Tous les enseignants ont reçu au moins un cours de base, et nous avons des formateurs spécialisés, avec l’appui notamment de la Corée du Sud, a-t-elle ajouté.

La ministre nicaraguayenne, en exercice depuis 2010, a également souligné l’impulsion donnée au sport scolaire dans le cadre de la formation de valeurs et au nouveau modèle d’éducation préscolaire.

Il s’agit d’un modèle global de développement de l’enfant pour permettre à l’enfant de se déplacer plus facilement dans tout le système, a déclaré la fonctionnaire, qui a en outre précisé que l’introduction de programmes sociaux visant à assurer un goûter scolaire et une nutrition adéquate contribue également à la poursuite des inscriptions.

Le travail avec les parents des élèves, élément fondamental de la triade école, famille et communauté, est un autre pilier de l’éducation de base énoncée par Ráudez, qui assure une relation étroite également avec les deux autres sous-systèmes éducatifs : l’enseignement supérieur et l’institut national de technologie.

Cette année, nous allons avoir beaucoup de succès parce que nous avons un enseignant dévoué et un soutien politique du gouvernement impressionnant qui nous a permis d’évoluer dans le domaine de l’éducation, a déclaré la ministre.

D’après la titulaire, cet optimisme a été renforcé après avoir été constaté lors du Forum mondial sur l’éducation qui s’est tenu dans cette capitale, avec la participation de plus de 1200 délégués de 95 pays, que le Nicaragua est sur la bonne voie pour œuvrer en faveur des enfants et des adolescents.

peo/mgt/nm

EN CONTINU
notes connexes