vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Norme de régulation de la testostérone chez les cyclistes transgenres

Aigle, Suisse, 12 février (Prensa Latina) L’Union Cycliste Internationale (UCI) a présenté hier une réglementation visant à réglementer le niveau de testostérone en dessous des cinq nanomoles par litre de sang pour les cyclistes transgenres de la catégorie féminine.

Cette mesure, qui entrera en vigueur le 1er mars prochain, garantira des conditions d’égalité dans toutes les compétitions organisées par la plus haute entité du cyclisme mondial.

Lors d’une réunion tenue le 19 octobre 2019, avec la participation de l’UCI, d’autres fédérations internationales ainsi que d’experts et de représentants de sportifs, il a été convenu que les athlètes transgenre ne pourraient participer aux compétitions pour dames que si leurs niveaux de testostérone étaient de cet ordre.

La cycliste de cette condition doit démontrer qu’elle a des valeurs inférieures à cinq nanomoles par litre de sang pendant au moins 12 mois avant la date d’éligibilité.

En outre, les cyclistes transgenres doivent demander la procédure au médecin de l’ICU au moins six semaines avant la date de la première compétition.

L’affaire est transmise à une commission de trois experts internationaux indépendants de l’institution, qui informe le responsable de l’ICU de ses conclusions.

Si la réponse à la demande est affirmative, l’intéressée doit s’engager à maintenir son taux de testostérone en dessous des paramètres requis pendant toute la durée de sa présence dans la catégorie féminine.

Le non-respect de la réglementation entraînera des sanctions allant d’un simple avertissement à une amende ou à la disqualification.

Selon le président de l’UCI, le britannique David Lappartient, la mesure répond au désir légitime des sportifs transgenres de concourir, tout en garantissant un terrain de jeu équilibré pour tous.

peo/mgt/am

EN CONTINU
notes connexes