jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Trump occulte les dommages causés par l´attaque iranienne

Washington, 12 février (Prensa Latina) L’attaque des missiles iraniens a causé bien plus de dégâts que le président Donald Trump ne l’admet, révèle un commentaire publié aujourd’hui dans le New York Times.

Signé par Loren DeJonge Schulman, ancien fonctionnaire du Conseil National de Sécurité et du Département de la Défense, et Paul Scharre, ancien membre des forces des Rangers de l’armée qui a servi en Irak et en Afghanistan, le rapport précise que « des centaines de nos troupes ont subi un traumatisme cérébral ».

L’Iran avait réagi à l’assassinat du général Qassim Suleimani en lançant un missile le mois dernier contre la base aérienne d’Al-Assad à Anbar, en Iraq, et Trump avait déclaré publiquement qu’aucun dégât grave n’avait été signalé.

À ce jour, plus de 100 soldats étasuniens ont été soignés pour traumatisme crânien à la suite de l’attaque et des rapports récents du Pentagone fournissent des données contradictoires sur la gravité des blessures.

Selon les commentateurs de Washington, la complexité du phénomène du traumatisme cérébral est masquée quand le président Trump dit que les blessures n’étaient pas très graves. Dans leurs commentaires sur cet incident et sur d’autres qui se sont produits pendant les guerres en Afghanistan et en Irak, les deux experts affirment que ‘les chiffres trompeurs ne sont pas un mensonge délibéré, mais le résultat est le même : on ne dit pas la vérité au public étasunien sur le coût humain de ces guerres’.

peo/rgh/lb

EN CONTINU
notes connexes