samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´OMS prolonge le statut d’urgence concernant le virus Ebola

Genève, 18 février (Prensa Latina) La prolongation de trois mois du statut d’urgence international concernant le virus Ebola constitue aujourd’hui pour l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) la principale voie de prévention de cette maladie.

Par cette décision, l’OMS continue de surveiller ce fléau et d’aider les pays à risque à élaborer des plans de réaction.

Cette agence des Nations Unies a décidé de prolonger de trois mois la qualification de l’épidémie d’Ebola en République Démocratique du Congo comme une urgence internationale, malgré des signes d’amélioration.

La dernière épidémie a été identifiée en août 2018 et a tué plus de 2 000 personnes dans l’est de la République Démocratique du Congo.

Pour le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Gebreyesus, l’urgence pourrait être levée dans les trois prochains mois, selon les informations du Comité d’experts internationaux de l’OMS pour les situations d’urgence.

‘Tant qu’il n’y aura qu’un seul cas d’Ebola dans une région aussi instable que l’Est de cette nation africaine, il y aura toujours un potentiel pour une épidémie beaucoup plus importante’, a déclaré Adhanom Ghebreyesus.

Au cours de la dernière semaine, seuls trois cas de virus Ebola ont été signalés, mais pour mettre fin à l’urgence internationale de l’épidémie, il faut ne pas détecter de nouveaux cas durant 42 jours, soit le double de la durée d’incubation.

Le nom de la maladie provient de la première épidémie enregistrée en 1976 dans une zone proche de la rivière Ebola en Afrique, et est considéré comme grave et mortelle pour l’homme, dans la mesure où elle est transmise par des animaux sauvages et se propage entre les populations par contact de personne à personne.

peo/acl/crc

EN CONTINU
notes connexes