jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plus de 765 mille personnes déplacées au Burkina Faso

Genève, 21 février (Prensa Latina) Plus de 765 mille civils ont été déplacés au Burkina Faso au cours des 12 derniers mois à la suite de la recrudescence de la violence déclenchée par des groupes radicaux islamistes, a averti aujourd’hui le HCR.

Le porte-parole de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) Andrej Mahecic a manifesté lors de déclarations à la presse que, rien qu’au cours des trois dernières semaines, quelque 150 mille personnes ont été contraintes de fuir leur foyer dans ce pays et ont besoin d’une aide humanitaire.

Il a également signalé qu´au Burkina Faso, comme dans d’autres territoires du Sahel, notamment le Mali, le Nigéria, le Niger et le Tchad, le nombre et la fréquence des attaques contre les civils ont augmenté.

Les déclarations de Mahecic ont lieu deux jours après qu´une attaque perpétrée par un groupe radical présumé contre un marché de la localité de Nioumbila, région centre-nord du Burkina Faso, ait fait six morts parmi les civils.

Récemment, 24 personnes ont été tuées et 18 autres blessées à la suite d’un attentat perpétré par un groupe d’hommes lourdement armés contre des fidèles d’une église protestante dans la ville de Pansym, dans le nord de la province de Yagha.

peo/jcm/obf

EN CONTINU
notes connexes