dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´ALBA-TCP condamne la campagne des États-Unis contre la collaboration médicale de Cuba

Caracas, 27 février (Prensa Latina) L’Alliance Bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique-Traité de Commerce des Peuples (ALBA-TCP) a aujourd’hui condamné la campagne lancée par le gouvernement des États-Unis pour discréditer la collaboration médicale de Cuba dans divers pays du monde.

Dans un communiqué officiel, les pays membres du bloc d’intégration ont réitéré leur condamnation des actions systématiques de l’exécutif nord-américain visant à saboter la collaboration internationale que Cuba offre dans le domaine de la santé.

De même, ils ont répudié les pressions exercées contre plusieurs gouvernements dans le but d’interrompre l’accueil de la solidarité cubaine, au détriment de l’accès aux services médicaux et de la réalisation d’une couverture sanitaire universelle ainsi que de la réalisation des objectifs de développement durable.

Les membres de l’ALBA-TCP ont appuyé les déclarations faites du ministre des Affaires Étrangères de Cuba, Bruno Rodriguez, lors de la quarante-troisième session du Conseil des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unies qui se tient dans la ville suisse de Genève jusqu’au 20 mars prochain.

Ces affirmations dénoncent les attaques contre la coopération médicale internationale cubaine pour des raisons politiques, par lesquelles le gouvernement des États-Unis menace la jouissance du droit à la santé de millions de personnes sous diverses latitudes.

En 2019, l’administration Donald Trump a intensifié ses attaques contre Caracas et La Havane afin d’empêcher les relations bilatérales stratégiques, principalement dans le domaine de la santé.

Un programme de l’Agence des États-Unis pour le Développement International (Usaid pour ses sigles en anglais), destiné à financer des actions et des recherches d’informations visant à dénaturer le caractère humaniste de la collaboration médicale cubaine, a été l’une des principales actions de Washington contre le programme de l’île des Caraïbes.

Le centre de cette action est d’affirmer, sans aucun fondement, que Cuba se livre à la traite de personnes ou à la pratique de l’esclavage et de dénigrer les programmes bilatéraux et intergouvernementaux de coopération.

Cela s’inscrit dans le cadre d’un plan orchestré par les États-Unis pour discréditer la moral des collaborateurs cubains et, par conséquent, déformer la réalité de l’aide solidaire fournie par Cuba dans plus de 60 pays d’Amérique Latine et des Caraïbes, d´Afrique, du Moyen-Orient, d´Asie et d´Europe.

peo/agp/lrc

EN CONTINU
notes connexes