samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des eurodéputés critiquent le blocus et misent sur l’amitié avec Cuba

Bruxelles, 5 mars (Prensa Latina) Des membres du Parlement Européen ont exprimé hier dans cette capitale leur rejet du blocus imposé par les États-Unis à Cuba et ont plaidé en faveur d’un renforcement des liens d’amitié avec l’île des Caraïbes.

Lors d’une rencontre organisée par l’ambassadrice de la plus grande des Antilles en Belgique, Norma Goicochea, avec des membres du Groupe d’Amitié et de Solidarité avec Cuba de la IXème législature du Parlement Européen, son président, l’Espagnol Javier Moreno, a mis en garde contre les souffrances que le siège de Washington inflige au peuple cubain.

Il a également critiqué la droite qui a des préjugés sur l’île ‘sans y avoir été’ et a souligné l’engagement du groupe activé le 19 février à divulguer ‘l’image réelle de Cuba, de ce qu’est le blocus et des personnes qui souffrent, et nous savons pourquoi’.

Moreno a remercié ses collègues pour la confiance qu’ils lui avaient témoignée lors de son élection à la présidence du groupe et a déclaré que c’était un honneur de suivre la voie de ceux qui l’ont maintenu en vie.

Pour sa part, Iratxe Garcia a considéré le blocus comme une mesure d´asphyxie de l’économie de la nation caribéenne et comme responsable d’une situation qui peut être atténuée, d’une certaine manière, par les relations avec l’Europe.

Les deux députés se sont rendus à Cuba la semaine dernière, dans le cadre d’une délégation de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates (connue sous le sigle S&D), deuxième force au Parlement Européen.

Selon la députée européenne espagnole, le voyage leur a « permis de s´asseoir autour d´une table et d’être capables de parler ouvertement de tout, de choses sur lesquelles nous coïncidons et d’autres sur lesquelles nos positions sont différentes ».

L’ambassadrice Goicochea s’est félicitée de cette solidarité et a réaffirmé que l’île est disposée à entretenir un dialogue et une coopération avec l’Union Européenne.

Nous avons la volonté d’écouter les opinions et les conseils d’amis et de construire ensemble des liens d’égalité, sur la base de l’Accord de Dialogue Politique et de Coopération signé en 2016, a-t-elle déclaré.

peo/Jha/wmr/cvl

EN CONTINU
notes connexes