samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Amérique latine menacée par l’épidémie de dengue

La Paz, 5 mars (Prensa Latina) L’épidémie de dengue en Amérique Latine menace la stabilité épidémiologique du continent, la maladie étant répandue dans plus de 19 pays, a rapporté aujourd’hui l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS).

La Bolivie, le Panama, le Brésil, le Paraguay et l’Argentine sont quelques-uns des pays où les taux d’infection et les taux de mortalité continuent d’augmenter, selon les données communiquées par l’agence régionale.

À cet égard, l’OPS a souligné dans son rapport qu’à ce jour plus de trois millions de patients sont positifs à la dengue, dont près de 30 mille sont concentrés sur le territoire bolivien.

En seulement deux mois de l´année en cours, les cas signalés en Bolivie atteignent près de la moitié de l’épidémie de 2009, lorsque 61 mille personnes ont été infectées dans le pays. Plus de 23 personnes y sont déjà décédées.

L’expansion accélérée de la maladie met en crise le système de santé bolivien, qui a notamment souffert du départ des médecins cubains suite à la décision du Gouvernement de facto de clore l´accord entre les deux pays.

À cet égard, les autorités putschistes n’ont pas été en mesure de réagir face à la saturation des hôpitaux et au manque de médicaments auxquels sont confrontées plusieurs municipalités du pays, où les conditions ne sont pas réunies pour faire face à l’épidémie.

D´autre part, la dengue a coûté la vie à trois personnes en Argentine et, selon le dernier rapport du Ministère de la Santé, la maladie circule déjà dans 15 États.

Cependant, la situation au Paraguay est pire, le pays comptant à ce jour 137 mille 423 personnes infectées cette année; de plus, les autorités sanitaires n’excluent pas une nouvelle flambée dans la première quinzaine de mars en raison des conditions climatiques.

De même, au Brésil, selon le dernier bulletin épidémiologique du Ministère de la Santé, le nombre de cas probables de dengue a augmenté de 19 % au cours des cinq premières semaines de l’année par rapport à la même période en 2019.

Depuis début 2020, il a été confirmé qu’au moins 14 Brésiliens sont morts de la dengue, avec une incidence plus élevée dans les États Acre, Mato Grosso do Sul et Paraná.

Deux décès ont également été signalés au Panama et 1012 cas ont été confirmés.

Le rapport de l’OPS précise que les pays d’Amérique Centrale présentent également des taux de contagion élevés, le Nicaragua présente environ 2.271 cas pour 100 mille habitants, le Belize 1.021, le Honduras 995.5 et El Salvador 375.

L’incidence continentale signalée par l’organisme est de 321,58 cas pour 100 mille habitants, dont 1.538 décès.

peo/agp/odf

EN CONTINU
notes connexes