lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Informatisation à Cuba, pour une interaction attrayante sur le web

Par Ana Laura Arbesú

La Havane, 10 mars (Prensa Latina) Après la mise en place de l’informatisation et la présence de Cuba sur Internet, le défi est maintenant de générer des contenus et des services de qualité, a expliqué aujourd’hui le vice-ministre cubain des Communications Ernesto Rodriguez.

Une présence sur le web de contenus et de services de qualité et leur interaction attrayante avec les utilisateurs constituent en 2020 notre plus grand défi, a-t-il expliqué dans des déclarations à Prensa Latina.

Divers apports du programme d’informatisation de la société cubaine ont déjà eu un impact sur la qualité de vie des cubains depuis son lancement en 2017. Il s’agit maintenant d’une société plus technologique et connectée, affirment des spécialistes.

Pour ne citer que quelques données, il existe actuellement plus de six millions de lignes mobiles activées et les services d’accès à l’internet mobile ont permis, en une seule année, à plus de trois millions de personnes d’utiliser cette technologie.

Dans le domaine de l’administration en ligne, les avancées en 2020 doivent être à la fois qualitatives et quantitatives, en particulier en ce qui concerne la qualité de vie des citoyens. Nous devons faire en sorte que les gens puissent de plus en plus utiliser les technologies, avec un gain de temps, de facilité et de confort, a souligné le vice-ministre ingénieur en électronique.

Parallèlement aux progrès de l’administration en ligne, on s’attend à des améliorations dans le commerce par cette voie, dont, selon lui, les résultats actuels sont modestes.

Bien que le volume des flux financiers provenant du commerce électronique ait doublé en 2019 par rapport à l’année précédente, les gens continuent de se tourner vers les distributeurs de billets pour payer des services par l’intermédiaire de cette plate-forme. Il est possible à Cuba de faire certaines démarches en ligne depuis des distributeurs.

Toutefois, pour le fonctionnaire, il faut poursuivre le développement de ces services, l’accès de la population à partir d’un téléphone portable, d’un distributeur ou d’un terminal, mais il faut aussi renforcer le commerce électronique direct.

Puis il a estimé que la cyber-sécurité, qui pose de grandes difficultés sur les plans culturel, technologique et juridique, est essentielle.

La population, a souligné le vice-ministre, doit savoir pourquoi la cyber-sécurité est importante, aspect qui détermine la qualité des services, la protection des données personnelles et la sécurité des mouvements des personnes sur le réseau.

Il est nécessaire, a-t-il précisé, de gagner davantage en perception du risque, sujet qui doit être abordé au niveau ministériel et de la société.

peo/asg/Alb

EN CONTINU
notes connexes