samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le premier ministre par intérim de l’Irak révèle des pressions des États-Unis

Bagdad, 10 mars (Prensa Latina) Le premier ministre par intérim de l’Irak, Adil Abdul-Mahdi, a révélé que les États-Unis exerçaient des pressions pour que son pays rompe les liens avec l’Iran.

Abdul-Mahdi a partagé ces révélations avec le Secrétaire du Conseil Suprême de Sécurité Nationale de l’Iran, Ali Shamkhani, lors d’une visite de ce dernier dans le pays arabe.

En tout état de cause, a-t-il ajouté, les iraquiens ne permettront jamais que leur territoire devienne un lieu de règlement ou d’affrontements entre des tiers.

‘En se retirant de l’accord nucléaire et en imposant des mesures coercitives à l’Iran, les États-Unis ont encore compliqué la situation régionale’, a estimé le chef du gouvernement en exercice.

‘Et maintenant, ils nous mettent la pression et nous exhortent à rompre avec Téhéran’, a-t-il ajouté.

Mais Abdul-Mahdi a au contraire exprimé à Shamkhani les remerciements au gouvernement et au peuple iraniens pour leur soutien durant les années difficiles de la guerre contre le terrorisme.

‘La logique géopolitique exige que nous utilisions le potentiel de nos voisins pour servir nos intérêts et notre sécurité nationale’, a-t-il souligné.

peo/mem/arc

EN CONTINU
notes connexes