jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le président argentin donne la priorité à ceux qui en ont le plus besoin

Buenos Aires, 11 mars (Prensa Latina) Le président argentin, Alberto Fernández, a assuré hier qu’il était arrivé au gouvernement pour venir en aide à ceux qui sont dans les pires situations et qu´il continuerait à le faire.

Fernández a organisé dans la ville de Quilmes une rencontre pour présenter une liste de 170 médicaments essentiels et inscrits dans le cadre du programme Vivir Mejor (Vivre Mieux), qui bénéficiera gratuitement dès aujourd´hui à 5 millions d’affiliés du Programme de prise en charge médicale intégrale (PAMI).

«Je n’oublie pas ce dont les plus démunis ont besoin; je n’oublie pas que nous sommes arrivés au gouvernement pour aider ceux qui sont dans les situations les plus difficiles, parce qu’ils sont l’urgence de l’Argentine ; et je leur demande de ne pas avoir peur parce qu’on ne nous fera pas changer de cap », a souligné le mandataire.

Lors de la journée, il a rappelé que pendant la campagne électorale de l’année dernière, il avait affirmé qu’il arrêterait de payer des intérêts aux banques pour que les retraités aient ces médicaments.

Beaucoup sont venus me critiquer. Ils m’ont appelé populiste, démagogue, opportuniste, a-t-il souligné en ajoutant qu’il fallait faire les calculs correctement, qu´il n´y ait pas de vol, et par-dessus tout mettre la priorité où elle est : ceux qui ont le plus de besoins et les retraités qui ont été relégués au cours des quatre dernières années (du gouvernement de Mauricio Macri).

peo/mgt/may

EN CONTINU
notes connexes