mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU se déclare gravement préoccupée par les attaques en Irak

Nations Unies, 17 mars (Prensa Latina) António Guterres, secrétaire général de l’ONU, a exprimé sa profonde préoccupation face aux attaques répétées en Irak et dans d’autres zones de la région, a déclaré hier son porte-parole Stephane Dujarric.

Guterres a appelé toutes les parties à prendre des mesures immédiates pour réduire la situation et éviter de nouvelles pertes en vies humaines, a souligné le porte-parole.

L’Irak a déjà annoncé présenter des plaintes officielles à l’Assemblée Générale de l’ONU et au Conseil de Sécurité pour un récent bombardement du Pentagone contre des positions dans cette nation arabe.

Selon un communiqué de la chancellerie irakienne, les attaques perpétrées le week-end dernier constituent une violation de la part du Gouvernement des États-Unis.

Ce ministère a indiqué qu’en dépit de divergences internes la nation arabe est résolue à défendre sa dignité et sa souveraineté.

Il a également précisé que l’agression étasunienne sape les efforts de lutte contre le terrorisme dans la région et viole l’accord entre Bagdad et une coalition internationale dirigée par le Pentagone.

Selon un bureau du Commandement des Opérations Conjointes en Irak, le pays a subi une agression étasunienne contre des formations de l’armée iraquienne, les forces de la Mobilisation populaire et le régiment de police de Babylone.

En outre, l’attaque a touché des zones à Jurf al-Nasr, al-Sa’idat, al-Behbehani, une installation d’al-Ashtar et un aéroport en construction dans la ville centrale de Karbala.

peo/oda/ifb

EN CONTINU
notes connexes