mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Raids aériens des États-Unis en Afghanistan

Kaboul, 18 mars (Prensa Latina) Les frappes aériennes étasuniennes en Afghanistan se sont poursuivies à un rythme soutenu en février malgré l’accord signé par les troupes d’occupation et le mouvement taliban, ont souligné aujourd’hui des médias.

Selon Tolo News, les attaques des militaires nord-américains sont liées à des opérations contre les groupes radicaux Daesh et Al-Qaïda.

La source a également indiqué qu’en février, des drones étasuniens avaient largué 360 différentes bombes dans le pays d’Asie Centrale.

D’après les statistiques du Commandement central de l’armée de l’air, il y a eu une baisse de l’approvisionnement militaire de Washington en terres afghanes par rapport à la même période de l’année précédente, mais le total est également enregistré comme le deuxième plus important depuis 2009.

De même, il a été révélé que cette année, les avions nord-américains ont lancé en Afghanistan 62 mille 500 livres de fournitures.

Ceci alors que les autorités étasuniennes ont annoncé le début du retrait de leurs troupes dans le pays centre-asiatique, l’un des engagements de l’accord signé avec les Taliban au Qatar, qui est censé contribuer à la paix en Afghanistan.

Selon Tolo News, le mouvement insurgé s’est également engagé à ne pas attaquer les forces internationales.

Par ailleurs, à plusieurs reprises, les dirigeants des Taliban ont souligné qu’ils respecteraient le compromis si les troupes d’occupation respectaient également l’accord.

peo/mem/lrd

EN CONTINU
notes connexes