lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L´OMS estime préoccupante l´augmentation du Covid-19 en Afrique

Brazzaville, 20 mars (Prensa Latina) Le continent africain enregistre plus de 600 cas de Covid-19 dans 34 pays, un chiffre encore inférieur à celui d’autres parties du monde, mais avec une augmentation rapide et inquiétante, affirme aujourd’hui l’OMS.

Selon le bureau régional de l’Organisation Mondiale de la Santé, le nombre de cas confirmés est passé en à peine une semaine de 147 à plus de 600.

L’évolution rapide du Covid-19 en Afrique est profondément préoccupante, a déclaré le directeur de l’OMS dans la région, le Dr Matshidiso Moeti.

De l’avis de l’expert, « nous pouvons encore changer le cours de cette pandémie. Les gouvernements doivent mettre à profit toutes leurs ressources et capacités et renforcer leur riposte ».

« Au niveau du continent, 12 pays connaissent la transmission locale de la maladie; il est donc crucial que les autorités évitent que ce phénomène ne devienne un processus de transmission communautaire généralisée », a-t-il signalé.

Un tel scénario représentera un défi majeur pour les États dont les systèmes de santé sont faibles, a indiqué le bureau de l’OMS sur son site Web.

L’Afrique, a estimé Moeti, peut tirer les leçons de l’expérience d’autres pays qui ont vu une forte baisse des cas de Covid-19 en augmentant rapidement les tests, en isolant les cas et en traçant méticuleusement les contacts.

Comprendre comment cette pandémie évoluera sur le continent est encore un travail en cours, a averti l’agence internationale.

D’une part, explique le rapport, la région compte la plus grande population jeune de la planète et dans d’autres régions les personnes âgées sont apparemment les plus vulnérables.

Toutefois, l’analyse préliminaire a également révélé que les personnes atteintes de troubles sous-jacents sont plus exposées et que près de 26 millions d’africains vivent avec le VIH et que plus de 58 millions d’enfants souffrent d’un retard de croissance dû à la malnutrition.

C’est pourquoi les jeunes sont peut-être plus à risque en Afrique que dans d’autres parties du monde.

L’OMS continue d’aider les gouvernements de la région à détecter rapidement le nouveau coronavirus en fournissant des kits de dépistage, en formant des techniciens de laboratoire et en renforçant la surveillance au niveau local.

À l’heure actuelle, 45 pays africains sont en mesure d´effectuer des tests pour le Covid-19; au début de l’épidémie, seuls deux d’entre eux étaient en mesure de le faire, a précisé l´organisation.

Parallèlement, l’OMS aide à distance les pays touchés à utiliser des outils de données électroniques pour permettre aux autorités sanitaires nationales de mieux comprendre le comportement de l’épidémie sur leur territoire.

peo/mem/mjm

EN CONTINU
notes connexes