jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba privilégie les services et l’activité commerciale face au Covid-19

La Havane, 21 mars (Prensa Latina) Maintenir les activités économiques, commerciales et gastronomiques est une priorité prévue dans le paquet de mesures de protection annoncées hier par Cuba pour éviter la contagion par le coronavirus SARS-CoV-2 à l’origine de la maladie du Covid-19.

Les autorités des Ministères du Commerce Intérieur et des Finances et des Prix ont expliqué lors du programme de télévision Mesa Redonda les actions en cours pour garantir qu’aucune de ces activités n’affecte la stabilité et le bien-être de la population par la protection et la surveillance épidémiologique qu´impose le scénario international de la pandémie de la Covid-19.

La ministre du Commerce Intérieur, Betsy Diaz, a indiqué que l’ensemble du réseau d’établissements de commercialisation des biens et des services continuait de fonctionner sous la responsabilité, la protection et la sécurité qu´exige la situation afin d’éviter autant que possible la contagion et la transmission du virus.

En ce qui concerne la fourniture de moyens et d’intrants pour l’hygiène, elle a indiqué qu’il existait actuellement 444 points de vente de produits de désinfection et que 151 ateliers étaient en activité pour la fabrication de masques.

De même, les approvisionnements disponibles sont revus afin de décentraliser leur commercialisation et d’éviter ainsi l’agglomération du public, en plus d’exiger dans toutes les unités de vente le respect des mesures hygiéniques et sanitaires et la surveillance épidémiologique.

Entre-temps, la ministre des Finances et des Prix, Meisi Bolaños a expliqué qu’en raison de la fermeture ou de la suspension temporaire des activités commerciales et des services des travailleurs indépendants, il a été décidé de les libérer de leurs obligations fiscales en raison des conséquences des nouvelles mesures mises en œuvre par le pays.

Ces dispositions sont étendues pour pallier les préjudices que les entreprises publiques socialistes auront à subir dans les secteurs du tourisme, du commerce, de l’agriculture et de la production alimentaire.

peo/acl/crc/cvl

EN CONTINU
notes connexes