samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Annonce de mesures visant à réduire les risques dans les transports à Cuba

La Havane, 26 mars (Prensa Latina) Le ministre des Transports (Mitrans) de Cuba, Eduardo Rodriguez, a évoqué hier un ensemble de mesures prises pour réduire les risques pour la population, dans le cadre de l’affrontement face au Covid-19.

Lors de l´émission radio-télévisée Mesa Redonda, le fonctionnaire a expliqué que le transport a une grande incidence sur la vie des villes et a souligné que la première mesure dans ce sens dans les circonstances actuelles est de faire que le moins de personnes possible ne se déplacent et qu´elles chez elles.

Dans le cas spécifique du transport urbain, il a souligné l’importance des opérations de désinfection dans les autobus et autres véhicules, le nettoyage des lieux de contact, le lavage des mains et l’utilisation des masques (y compris artisanaux), qui, bien que peu élégants et inconfortables, sauvent des vies.

Il a souligné la nécessité d’utiliser ces masques à l’intérieur des autobus et tout type de transport, dans lesquels il est impossible de maintenir la distance établie entre les passagers pour éviter la contagion.

Le titulaire du Mitrans a insisté sur l’importance de l’utilisation des masques, que beaucoup de gens n’utilisent pas encore, et a appelé à une plus grande sensibilisation à leur emploi et à l’application des autres mesures visant à combattre le coronavirus.

Rodriguez a initialement évoqué les mesures prises par l’organisme de coordination avec les compagnies aériennes étrangères pour le transfert des résidents à Cuba et pour limiter l’accès de la population aux aéroports afin d’éviter les contacts avec les passagers.

Les résidents à Cuba qui reviendront en ce moment dans le pays seront obligés de respecter 14 jours de quarantaine dans des centres d´accueil établis par l´État.

Parmi les autres mesures mentionnées figuraient la fermeture des terminaux de transport, l’obligation pour les passagers et les chauffeurs d’utiliser les masques de protection et des inspections dans les autobus pendant les trajets.

Il a déclaré que l’opération était déjà en cours dans le pays et qu’elle se déroulait sans heurts.

Par ailleurs, le président cubain, Miguel Diaz-Canel, a appelé hier à maintenir le contrôle et la surveillance épidémiologique et a également souligné l’importance de l’utilisation des masques (y compris artisanaux) face au Covid-19.

Le mandataire a insisté sur la nécessité de l’isolement social comme moyen de freiner la pandémie et a déploré à ce sujet que de nombreuses personnes continuent dans les rues avec une faible perception du risque.

Pour sa part, le premier ministre Manuel Marrero a précisé qu’il n’y a donc plus d’arrivées de touristes signalées en vertu de la régulation d’entrée dans le pays pour freiner le Covid-19.

Dans le même temps, le ministre de la Santé Publique José Ángel Portal a signalé une augmentation des enquêtes concernant des cas suspects ou des personnes malades dans tous les territoires, tout en appréciant le travail des étudiants en médecine et celui des centres d’isolement.

Les autorités sanitaires de l’île ont confirmé ce jeudi 67 cas de Covid-19 et ont insisté sur le fait que, malgré la présence de la maladie sur le territoire national, la transmission locale du virus SARS-cov-2 est toujours inexistante.

peo/agp/rs/agp/lbp

EN CONTINU
notes connexes