mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba face au Covid-19 : bataille pour la santé et sauvetage de l’économie

La Havane, 30 mars (Prensa Latina) Avec la confirmation de la première contagion locale du nouveau coronavirus, Cuba a clôturé une semaine de nouvelles mesures dans le cadre de la bataille pour faire face au Covid-19, et qui est centrée sur la préservation de la santé et de l’économie.

Dans le cadre de ce plan, les autorités cubaines ont annoncé des régulations aux frontières, selon lesquelles seuls des ressortissants nationaux et des étrangers résidents peuvent entrer sur le territoire.

Depuis le 24 mars, ceux qui arrivent dans le pays sont transférés dans des centres d’isolement, notamment installés dans des établissements du secteur de l’éducation, de la santé et des campings, pour un séjour de 14 jours sous contrôle médical.

De leur côté, les Ministères de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur ont annoncé la cessation des activités scolaires, excepté pour quelques garderies d’enfants dont les parents ne pourraient pas les prendre en charge, et le retour en toute sécurité et organisé des élèves dans leurs foyers.

À défaut, une programmation télévisée spéciale a été choisie pour compléter les cours actuels dans l’enseignement primaire et secondaire jusqu’à ce que cela soit nécessaire, tandis que le télétravail est privilégié dans les universités.

D’autres points liés à l’isolement social ont également été adoptés, tels que la cessation du transport interprovincial et la suspension d’activités non essentielles dans le secteur public et le secteur privé.

À cet égard, le Ministère des Finances et des Prix a annoncé la levée de l’impôt sur le travail indépendant sur décision du Gouvernement ou à la demande des travailleurs eux-mêmes.

Le portefeuille a approuvé la réduction de la charge fiscale du secteur public pour les entreprises affectées dans leurs niveaux d’activité, tandis que les travailleurs qui reçoivent des garanties salariales ne seront pas assujettis à l’impôt sur les revenus personnels ni à une contribution spéciale à la sécurité sociale.

Le plan prévoit en outre que les productions locales soient adaptées au pays et que les intrants alimentaires de secteurs paralysés tels que le tourisme ou l’éducation soient réorientés au profit de la société.

Selon Alejandro Gil, vice-premier ministre et ministre de l’Économie, ces mesures ajustent notamment les investissements dans le pays et privilégient les activités productives et alimentaires.

De son côté, la ministre du Commerce Intérieur, Betsy Diaz, a annoncé la distribution régulière de denrées alimentaires et d’autres produits de manière équitable, mesure visant à éviter les agglomérations et donc la propagation de la pandémie.

peo/rgh/ebr

EN CONTINU
notes connexes