samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La politique cubaine de prévention des maladies mise en valeur par CNN

Washington, 30 mars (Prensa Latina) Le système de santé cubain est orienté vers la prévention des maladies au lieu d’attendre de les traiter, souligne une analyse du correspondant de CNN sur l’île, Patrick Oppmann, diffusée samedi.

Bien que les professionnels cubains travaillent avec un minimum de ressources, la plupart du temps à cause du blocus des États-Unis, le système même qui centralise les pratiques dans le secteur ‘rend Cuba extrêmement efficace en matière d’aide en cas de catastrophe’.

Oppmann évalue l’aide apportée par l’île à plusieurs nations touchées par la pandémie de Covid-19 et aborde la politique de la Maison Blanche à l´encontre de ces efforts.

Il précise que, malgré les contributions croissantes de Cuba dans la lutte contre la pandémie, il est peu probable que La Havane reçoive une offre similaire à celle faite par le président Donald Trump d’envoyer de l’aide à la République Populaire Démocratique de Corée.

Au contraire, le Département d’État veut que les pays reconsidèrent le fait de demander de l’aide à la plus grande des Antilles et lance une série de critiques étayées par de faux rapports, est-il précisé dans le reportage publié sur le site web edition.cnn.com.

Cuba offre à certains pays une assistance médicale gratuite par solidarité, tandis que d’autres paient pour les services, indique Oppmann, qui a été la cible de critiques sévères de la part de secteurs hostiles à un rapprochement avec La Havane.

Le journaliste met en avant la campagne cubaine visant à prévenir la propagation du virus, y compris le déploiement de milliers d’agents de santé, dont des étudiants en médecine, à faire du porte à porte pour rechercher les personnes souffrant d’une maladie respiratoire qui pourrait être le coronavirus.

Bientôt, assure-t-il, toutes les ressources du gouvernement se sont concentrées sur la pandémie, et il souligne y compris le geste des autorités insulaire qui ont aidé les passagers et membres d´équipage d´un paquebot de croisière britannique avec au moins cinq cas confirmés de Covid-19 à bord et des dizaines d’autres personnes souffrant de symptômes similaires à ceux de la grippe.

Oppmann précise qu’à mesure que les systèmes de soins de santé d’autres pays s’affaiblissent, il est probable que davantage de médecins cubains seront en première ligne de la pandémie.

Ces efforts devraient amener le gouvernement des États-Unis à reconsidérer le maintien de près de 60 ans d’embargo commercial sur Cuba, selon Mark Weisbrot, codirecteur du Centre de recherche économique et politique, qui a récemment demandé à l’administration Trump de lever les sanctions économiques sur l’île et d’autres nations.

«Les sanctions ont un effet direct plus généralisé et plus meurtrier en contribuant à une pénurie plus généralisée de médicaments et d’équipements vitaux, car elles exacerbent une récession économique’, a écrit Weisbrot à CNN dans un courriel.

peo/jcm/lb

EN CONTINU
notes connexes