dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les étudiants en médecine de Cuba remerciés pour leur travail face au Covid-19

La Havane, 2 avril (Prensa Latina) Des organisations de jeunes cubains ont salué aujourd’hui les efforts des étudiants en sciences médicales pour leur travail de recherche active dans les quartiers pour identifier d’éventuels malades dans le cadre de la pandémie de Covid-19.

L’Union des jeunes communistes (UJC) et la Fédération étudiante universitaire (FEU) ont envoyé un message aux étudiants en médecine, stomatologie et autres carrières liées au secteur de la santé qui visitent les foyers dans tout le pays pour identifier à temps les porteurs potentiels du nouveau coronavirus.

Les étudiants en sciences médicales, cette jeune armée en blouse blanche, soulignent par leur contribution la vocation humaniste et solidaire de notre Révolution, souligne le message.

De même, la FEU et l’UJC expriment la fierté de ces jeunes d’être les porte-drapeaux de l’amour et de l’espoir à une époque où la solidarité et l’internationalisme doivent être les seules voies possibles pour faire face à la pandémie.

Selon le ministre de la Santé Publique José Ángel Portal, plus de huit millions de personnes ont été visitées à Cuba par cette méthode d’enquête, dont plus d’un million 451 mille sont des personnes âgées, l’un des groupes de population les plus à risque.

Jorge Gonzalez, directeur de l´enseignement au Ministère cubain de la Santé Publique, a récemment expliqué que tous les universitaires participant à cette tâche avaient reçu une formation appropriée et savent qu’ils doivent respecter les protocoles établis dans le pays pour tous les citoyens.

Ils n’ont aucun contact physique avec les gens, n’entrent pas dans les maisons, ne prennent pas de température et doivent parler à une distance d’au moins un mètre et demi.

La tâche consiste à interroger les communautés sur les personnes atteintes d’infections respiratoires aiguës, ce qui ne représente pas un danger pour leur vie, a déclaré Gonzalez.

peo/mem/avr

EN CONTINU
notes connexes