samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

417 professionnels de la santé atteints du Covid-19 en Équateur

Quito, 7 avril (Prensa Latina) Le ministre de la Santé Publique de l’Équateur, Juan Carlos Zevallos, a déclaré hier que dans le pays 417 professionnels de ce secteur sont contaminés par le Covid-19.

Lors d’une comparution diffusée sur la chaîne nationale de radio et de télévision, le titulaire a déclaré qu´ils étaient tous isolés à domicile et qu’ils attendaient d’être guéris pour réintégrer leur poste après avoir été immunisés contre la nouvelle souche de coronavirus.

Les informations fournies par le responsable de la santé contraste avec le nombre de mille six cents cas positifs dans le personnel de santé présenté la veille par le vice-ministre Ernesto Carrasco.

Cette situation est plus que critiquée, alors qu´il y a quelques jours le président de la République, Lenín Morenno, a appelé à la transparence des statistiques réelles sur tout ce qui touche à la maladie présente dans les 24 provinces de cette nation andine.

Dans son allocution, Zevallos a également souligné l’arrivée dans le pays de 200.000 tests, 100.000 rapides et 100.000 PCR pour le diagnostic du coronavirus.

Il a également annoncé au pays l’installation, à Guayaquil, la ville la plus touchée par le Covid-19 en termes de contagions et de décès, d’une nouvelle équipe capable de réaliser 1.400 tests par jour.

À cet égard, il a précisé qu’il s’agit de la plate-forme robotique la plus moderne, automatisée, qui permettra de faire face à l’urgence sanitaire dans de meilleures conditions.

Dans ce contexte, il a ajouté que les hôpitaux sont déjà approvisionnés avec les vêtements nécessaires pour les médecins et infirmières et les médicaments requis par les professionnels et les patients.

Zevallos a également évoqué l’assistance internationale et a mentionné à cet égard la présence sur le territoire andin du Dr Alejandro Santander, conseiller sous-régional du programme d’urgence sanitaire de l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS).

Il a également mentionné la coordination avec l’OPS et des centres d’études du Canada, des États-Unis et de la Colombie pour soutenir la lutte contre la maladie, détectée fin 2019 à Wuhan en Chine, et un échange d´information avec l’épidémiologue de ce pays asiatique Li Lanjuan.

peo/Jha/scm

EN CONTINU
notes connexes