dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU exprime sa solidarité avec les îles du Pacifique après le cyclone Harold

Nations Unies, 13 avril (Prensa Latina) António Guterres, secrétaire général de l’ONU, a exprimé sa solidarité avec les îles du Pacifique qui sont aujourd’hui confrontées aux destructions causées par le cyclone Harold et a déploré les pertes en vies humaines.

 

À Vanuatu, aux Fidji, aux Îles Salomon et aux Tonga, les habitations et les infrastructures ont été gravement endommagées, affectant des milliers de personnes qui ont un besoin urgent d’abris, d’eau, de produits d´hygiène et de nourriture.

Guterres a salué le travail des gouvernements et d’autres acteurs régionaux qui ont répondu à ce phénomène météorologique et a souligné que l’ONU était prête à soutenir ce travail.

Il a également souligné que, outre l’impact du cyclone tropical, les populations du Pacifique sont confrontées à d’autres grands défis liés au climat, ainsi qu’à la pandémie de Covid-19, ce qui accroit les vulnérabilités existantes.

Selon la presse, le cyclone tropical Harold a touché Vanuatu le 6 avril dernier, avec des vents allant jusqu’à 260 kilomètres à l’heure.

Il s’agit de la première tempête de ce type qui frappe le bassin du Pacifique Sud depuis 2018, et du deuxième cyclone le plus violent qui frappe Vanuatu, selon les registres historiques.

Plus de 30 personnes sont décédées lors du passage du cyclone, qui a également causé des dommages importants aux moyens de subsistance de centaines de milliers d’habitants de Vanuatu, des Fidji, des Îles Salomon et des Tonga, qui ont dû être évacués.

peo/oda/ifb


 

EN CONTINU
notes connexes