samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Washington continue d’envoyer des renforts sur ses bases illégales en Syrie

Damas, 19 avril (Prensa Latina) Les États-Unis ont envoyé hier deux convois de renforts militaires, y compris des Marines et du matériel de guerre et de logistique dans leurs bases illégales en Syrie.

 Environ 35 camions en provenance du nord de l’Irak sont entrés ces dernières heures dans la province syrienne de Hasakeh, à 665 kilomètres au nord-est de cette capitale, a déclaré la chaîne d’information Ikhbariya, citant des activistes locaux.

Elle a indiqué que les camions transportaient notamment des blocs de béton et des équipements logistiques pour renforcer les bases de l’armée d’occupation des États-Unis dans les villes de Qamishli, Yaroubieh et Shadadi.

En outre, un autre convoi de 55 blindés transportant des Marines est entré en Syrie par le point de passage illégal d’Al-Walid avec l’Iraq.

Washington maintient plusieurs bases dans les champs pétroliers et gaziers dans les provinces syriennes d’Hasakeh et de Deir el-Zor et parraine la milice séparatiste des Forces Démocratiques Syriennes (FDS) qui contrôle de vastes zones de la région d’Al-Jazeera, à l’est de l’Euphrate.

Damas a dénoncé à maintes reprises la présence illégale des troupes étasuniennes en Syrie et l’a qualifiée d’occupation, assurant que celles-ci seraient contraintes de quitter le pays face à la montée en puissance de la résistance populaire.

peo/ifb/fm

EN CONTINU
notes connexes