samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’OMS insiste sur le fait que le coronavirus SRAS-Cov-2 est d’origine animale

Genève, Suisse, 21 avril (Prensa Latina) L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a assuré aujourd’hui que le coronavirus SARS-Cov-2 était d’origine animale et ne provenait pas d’un laboratoire, comme le prétendent certaines rumeurs.

 Selon Fadela Chaib, porte-parole de cette entité, l’agent pathogène responsable de la maladie létale du Covid-19, qui frappe presque le monde entier, n’a subi aucune altération génétique.

Citant des articles de presse, Chaib a déclaré que de nombreux chercheurs ont pu analyser les caractéristiques génétiques du nouveau coronavirus et n’ont trouvé aucune indication pour soutenir l’idée de sa construction en laboratoire.

Nous luttons chaque jour contre la pandémie et l’ « infodémie » (fausses informations sur le SRAS-Cov-2 depuis le début de la crise sanitaire à la fin de l’année dernière), a expliqué la porte-parole.

À plusieurs reprises, l’OMS a soutenu que le réservoir naturel de ce coronavirus était dans les chauves-souris et est arrivé à une espèce ‘intermédiaire’ d’où il est passé à l’Homme.

‘Nous ne connaissons pas encore la source initiale, mais tout indique son origine animale et qu’il n’a pas été manipulé ou construit dans un laboratoire ou ailleurs; c’est la position de l’OMS en tant qu´organisation basée sur la science’, a souligné Chaib.

Le gouvernement des États-Unis, critiqué pour sa riposte à la pandémie, a d’abord insinué que le SRAS-Cov-2 était sorti du laboratoire de l’Institut de virologie de la ville chinoise de Wuhan, où le premier cas de coronavirus a été signalé.

Cette information et l’annonce d’une enquête nord-américaine sur la propagation du coronavirus au reste du monde sont apparues dans de nombreux médias et réseaux sociaux.

Une partie des mensonges qui apparaissent dans ces espaces sont liés à des théories fallacieuses, a souligné Chaib, qui a recommandé de se concentrer sur les faits et non sur la peur.

peo/mem/dsa

EN CONTINU
notes connexes