mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Pour une utilisation responsable de l’enquêteur virtuel contre le Covid-19 à Cuba

La Havane, 21 avril (Prensa Latina) Le directeur d’épidémiologie du Ministère cubain de la Santé Publique, Francisco Durán, a appelé aujourd’hui à l’utilisation responsable de la dénommée application Pesquisador Virtual (Recherche Virtuelle) dans la lutte contre le Covid-19 dans ce pays.

 Plus les données personnelles sont offertes avec sérieux, meilleurs seront les résultats, a déclaré le médecin lors de la conférence de presse quotidienne de mise à jour de l’impact de la maladie dans la plus grande des Antilles.

Durán a insisté sur la nécessité de ne pas introduire de fausses informations dans ce système d’auto-enquête en ligne (www.autopesquisa.sld.cu) qui constitue un outil supplémentaire pour identifier en temps réel une symptomatologie respiratoire et qui pourrait concerner une personne suspectée de porter le coronavirus SARS-Cov-2, responsable du Covid-19.

Cette application, développée à l’Université des sciences informatiques de Cuba, est très utile, a souligné le médecin.

Toute personne qui possède un smartphone avec le système d’exploitation Android peut utiliser gratuitement cette application.

Pour les systèmes iOS, de la multinationale Apple Inc. et présents sur iPhone mobile et tablettes iPad, les intéressés devront le faire via des navigateurs Web comme Moxila Firefox ou Google Chrome.

Selon le site web du ministère, pour utiliser la plate-forme, les utilisateurs doivent être âgés de plus de 18 ans, être en pleine capacité juridique, et être responsables de la véracité absolue des informations fournies.

Afin de détecter la présence éventuelle du SARS-Cov-2, le week-end dernier, 19 mille 222 personnes se sont connecté à cette application.

Selon le ministre cubain de la Santé Publique, José Ángel Portal, sur le nombre total de citoyens qui ont utilisé cette application, 76 ont déclaré être des contacts de cas positifs et deux mille 477 ont déclaré des symptômes, principalement une toux et des maux de tête et de gorge.

Portal a détaillé en réunion du groupe de travail temporaire pour la prévention et le contrôle du SRAS-Cov-2 que, après avoir reçu et traité les données, des médecins de la famille ont rendu visite à 1.807 personnes, dont 46 ont intégré des centres d´isolement sous surveillance médicale pour les personnes ayant été en contact proche avec des cas positifs, 60 dans des centres pour des cas suspects mineurs et 3 dans des hôpitaux.

peo/ga/dsa

EN CONTINU
notes connexes