lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela conteste le silence de certains gouvernements après la tentative d´invasion du 3 mai dernier

Caracas, 11 mai (Prensa Latina) Le chancelier Jorge Arreaza a critiqué vendredi le silence complice de certains gouvernements et organismes internationaux suite à la récente tentative d’invasion mercenaire sur les côtes vénézuéliennes pour capturer et assassiner le président Nicolás Maduro.

 Sur le réseau social Twitter, le chef de la diplomatie a remis en question la position de ceux qui ne se sont pas prononcés contre les États-Unis, la Colombie et l´extrême-droite nationale pour avoir préparé et financé l’opération dénommée Gédéon, et ce malgré les preuves présentées par le gouvernement bolivarien.

Le silence assourdissant des gouvernements et d´organisations internationales face à l’agression mercenaire contre le Venezuela est une complicité. Les mêmes qui nous condamnent toujours immédiatement, à partir d’informations biaisées ou fausses, se taisent aujourd’hui devant un cas aussi grave et dont les preuves ne manquent pas’, a déclaré Arreaza.

Dans un autre message antérieur, le chancelier avait indiqué qu´ absolument toutes les personnes impliquées dans l’agression armée contre le Venezuela avouent qu’elles se sont entraînées en Colombie, avec l´accord du gouvernement de Bogota et le financement de narcotrafiquants de ce pays.

Il a également partagé les vidéos avec le témoignage de deux des mercenaires nord-américains capturés en Aragua, après avoir tenté une incursion maritime pour exécuter un plan putschiste et terroriste dans la nation sud-américaine.

peo/npg/ycv

EN CONTINU
notes connexes