mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Accroître la production alimentaire, une priorité pour Cuba

La Havane, 25 mai (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a déclaré hier que la production alimentaire sur le territoire national est une priorité, tout comme la diminution des importations de ces produits.

Le chef de l’État a examiné les avancées de ce secteur indispensable au développement national et a rappelé qu’il était conçu comme un domaine stratégique dans les orientations de la politique économique et sociale du Parti Communiste de Cuba.

Le mandataire a appelé à éradiquer la mentalité importatrice alors que l’on sait qu’il y a des problèmes de financement. ‘Il faut penser ainsi pour que le pays se développe’, a-t-il affirmé.

Il a également appelé à encourager la production intérieure et ceux qui sont capables de le faire et a orienté le sauvetage de productions qui étaient faites auparavant, comme les jus naturels et les dérivés de la canne à sucre.

A ce propos, le premier ministre Manuel Marrero a commenté qu’il existe un groupe de productions qui peuvent être mises en œuvre au niveau municipal, local ou familial sans attendre les grandes industries.

Le chef de l’Exécutif a également appelé à stimuler certaines exportations pour faciliter l’introduction de devises destinées au développement du secteur lui-même.

Pour sa part, le ministre de l’Industrie Alimentaire, Manuel Sobrino Martínez, a expliqué qu’ils travaillent à la réactivation de la technologie nécessaire pour stimuler, entre autres productions, celle des conserves, charcuteries, pâtes, yaourt, huile et farine de blé.

Au cours de la rencontre, il a été question de la faible fabrication d’équipements et de pièces de rechange comme un problème qui empêche l´élaboration de produits alimentaires, ainsi que du manque d’emballages et de conserves.

Face à la situation économique provoquée par la pandémie de Covid-19, des mesures sont prises à Cuba pour faire face à la crise, y compris des mesures visant à garantir l’alimentation.

À cet égard, le ministre de l’Agriculture, Gustavo Rodriguez, s’est penché sur le comportement des semailles de printemps, la production d’œufs et de cultures diverses, la construction de cultures urbaines et la stratégie du porc, dont la viande est rare sur les marchés populaires.

À l’heure actuelle, Cuba importe environ deux milliards de tonnes de produits destinés au panier de base, une action qui devient complexe face à la situation financière provoquée par le Covid-19 et le blocus des États-Unis.

peo/agp/avr

EN CONTINU
notes connexes