mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Venezuela déploie des camps pour les migrants

Caracas, 29 mai (Prensa Latina) Le gouvernement vénézuélien dispose aujourd’hui de 17 camps installés dans les zones frontalières pour la prise en charge des milliers de migrants rapatriés rn pleine pandémie de Covid-19, a rapporté la vice-présidente exécutive, Delcy Rodriguez.

La vice-mandataire a précisé que les installations font partie du cordon sanitaire déployé par les autorités aux frontières terrestres pour éviter la propagation de la maladie dans le pays face à l’augmentation des cas importés en raison de l’afflux élevé de ressortissants en provenance d’autres pays de la région.

Rodriguez a déclaré lors d’une conférence de presse que les camps disposent de tous les éléments nécessaires pour s’occuper des rapatriés, qui reçoivent des soins médicaux gratuits en cas de séropositivité au SRAS-Cov-2, ainsi que des soins généraux et de la nourriture.

Selon des chiffres officiels, plus de 50 mille Vénézuéliens sont retournés dans leur pays au cours des dernières semaines, se trouvant dans des conditions de vulnérabilité au milieu de la pandémie de Covid-19 dans des pays au taux de contagion élevé comme le Brésil, la Colombie, l’Équateur, le Pérou et le Chili.

Le Venezuela a signalé la veille deux cas de transmission communautaire de la maladie virale, en plus de 80 cas importés ou contacts de migrants rapatriés du territoire colombien, pour un total de 1.327 personnes infectées par le coronavirus SARS-Cov-2 dans le pays, qui compte 11 décès.

Le chef de l’État, Nicolas Maduro, a réitéré sa mise en garde face à l’afflux important de ressortissants qui, a-t-il rappelé, doivent être soumis à une période obligatoire de quarantaine de 14 jours, et s’ils sont positifs aux tests de diagnostic, ils sont alors hospitalisés sur place jusqu’à obtenir une sortie médicale.

Maduro a indiqué que dans les prochaines heures le pays sera informé des détails de la nouvelle étape de flexibilisation organisée de l’activité économique, en vigueur à partir du 1er juin prochain.

La quarantaine sociale et collective sera maintenue, même si des créneaux horaires d’assouplissement seront établis dans différents secteurs productifs, commerciaux et financiers, a précisé le mandataire.

Le gouvernement vénézuélien contrôle les chaînes de transmission de la maladie grâce à une stratégie basée sur des mesures d’isolement social et des actions de recherche massive dans les communautés.

À ce jour, les autorités sanitaires ont effectué 929.599 tests de diagnostic, soit 30.987 pour 1 million d’habitants, ce qui place le Venezuela à l’avant-garde de cet indicateur en Amérique Latine.

Jha/Wup

EN CONTINU
notes connexes